Accueil du site > International > Lutte des travailleurs de WAECHTERSBACH (Espagne)

Lutte des travailleurs de WAECHTERSBACH (Espagne)

mercredi 1er février 2006, par 1 Sud Industrie 35

WAECHTERSBACH : la Solidarité Urgente.

Une campagne de l’appui au projet d’avenir élaboré et appuyé par la moitié du personnel. L’Assemblée de l’Estrémadure doit s’impliquer.

Des mobilisations de la société et des travailleurs dans quelques moments décisifs pour le vaisseau-amiral de l’industrie de Cáceres, après la décision judiciaire de décréter le licenciement de pratiquement la totalité du personnel. L’UGT, majoritaire dans le comité, assume les licenciements et ouvre librement la voie au démantèlement. Les CCOO ne finit pas de se mobiliser en soutien à sa déléguée active et de ses adhérents. La moitié du personnel ne jette pas l’éponge et elle est disposée à lutter pour l’avenir personnel et collectif. La semaine prochaine sera décisive. Les licenciements auront cours et les représentants des travailleurs auront une entrevue avec le maire de Cáceres, du Conseiller d’Économie et de Travail et ils solliciteront une interview avec Ibarra. Au total, 44 travailleurs ont engagé par leur signature leur soutien à un contre-projet de viabilité élaboré collectivement qui passe par le renouvellement technologique, le réexamen de la stratégie de marché, la recapitalisation de l’entreprise et de la cogestion de la même entre des travailleurs et un secteur public d’Estrémadure. Le lundi 30 (janvier) se concentreront dans Mérida à 11 heures devant l’Assemblée de l’Estrémadure. Une campagne de signatures a obtenu l’appui de la population Depuis CGT Cáceres nous appelons à se solidariser dès aujourd’hui et durant la semaine suivante avec les travailleurs et à demander un compromis de l’Assemblée de l’Estrémadure avec son projet. Sans l’appui populaire l’aventure serait économiquement non viable, mais les fonds publics autonomes dédiés au développement de l’industrialisation trouvent hypothéqués dans une bonne mesure par le projet de raffinerie et d’autres initiatives du Gaillard Groupe. Un effet collatéral.

La CGT de Cáceres nous sommes avec les travailleurs de Waechtersbach, avons appuyé ses alternatives, sa lutte et entreprenons maintenant une campagne étatique de l’appui à ses projets, qui sont aussi les nôtres. Nous avons toujours parié par l’autogestion ouvrière de la Waechtersbach, par cela nous appuierons n’importe quelle solution qui passe pour la subsistance des postes de travail, une industrialisation créatrice, sociale, environnementale et non spéculative, et par le concours des travailleurs à l’heure de projeter le présent et l’avenir de son entreprise.

(28-1-06)


Vous pouvez envoyer vos messages de soutien à waechtersbach ya.com

Voir en ligne : Le personnel de WAECHTERSBACH

Documents joints