Accueil du site > Expressions > Ford devrait annoncer 25 000 licenciements

Ford devrait annoncer 25 000 licenciements

mardi 24 janvier 2006, par 1 Sud Industrie 35

Il est déjà dit que les 328 licenciements annoncés chez Gomma ne seront pas cette année les seuls dans le secteur de l’automobile. Auparavant Seat avait annoncé plus de 600 licenciements dans la région de Barcelonne. Chez Renault, les inquiétudes sont très grandes et Carlos Ghosn le « numéro 1 » de chez Renault, a programmé une conférence de presse le 9 février dont personne ne connaît par avance les propos mais dont tout le monde les redoutent tant courent les rumeurs sur des réorganisations drastiques dans tout le groupe. Dans le journal « les Echos » du 23 janvier 2006, une profonde « saignée » est annoncée chez Ford et l’article avance le chiffre de 25000 suppressions d’emplois principalement sur les sites nord-américains. Le prétexte à ces plans de licenciement est « l’adaptation de l’outil industriel ». La réalité serait une « concurrence féroce » qui obligerait à désigner « des perdants ». Discours bien naïf taillé sur mesure pour une opinion qu’on espère naïve... Il y a longtemps que l’entente entre groupes industriels et plus particulièrement dans l’automobile existe. Cette entente consiste à préserver les intérêts de chacun... sur le dos de leurs salariés. De leur côté, il n’y a jamais de victimes. La valse des Directeurs d’une entreprise vers une autre (concurrente) ne s’arrête jamais. Il n’en va pas de même pour les salariés pour qui, la qualité de l’emploi perdu ne sera jamais retrouvée ! L’injustice est immense et, vouloir l’étouffer par des analyses économiques partisanes comme le font souvent les politiciens au pouvoir ou la majorité de la presse n’efface pas pour autant cette infamie !